Donkervoort inaugure un nouveau partenariat en Belgique

L’ouverture d’un nouveau centre Donkervoort s’inscrit dans le cadre d’une demande croissante pour les voitures capable d’atteindre les 2G de Donkervoort Automobielen.

Iconic Cars à Zandhoven devient partenaire Donkervoort pour la Belgique, rejoignant ainsi d’autres partenaires à Paris, Munich, Düsseldorf et Genève.

Créé en partenariat entre Steve Lismont, un expert dans le développement automobile, et l’ancien champion du monde de cyclisme Tom Boonen, Iconic Cars vendra des Donkervoort neuves et d’occasion. Iconic Cars travaillera avec l’usine Donkervoort à Lelystad pour l’entretien des voitures.

Iconic Cars dispose de toutes les qualités pour vendre des supercars aussi rapides et exclusives que les Donkervoort. Cette société se spécialise dans les hypercars les plus exclusives au monde et est devenu le cinquième concessionnaire Donkervoort en Europe.

“C’est une grande nouvelle pour nous, et cela donne à Donkervoort une présence stratégique dans toute l’Europe du Nord”, a déclaré Denis Donkervoort, directeur général de Donkervoort Automobielen.

“Nous avons notre siège social à Lelystad ainsi qu’une filiale à Düsseldorf et notre groupe de partenaires indépendants vient de se renforcer.”

“Nous sommes ravis de pouvoir à nouveau offrir un service facile et efficace aux propriétaires et fans de Donkervoort en Belgique. Surtout avec un partenaire aussi respecté et innovant dans le domaine des marques de luxe.”

“Nous sommes particulièrement heureux d’accueillir Tom Boonen à bord. Tom est propriétaire d’une Donkervoort depuis cinq ans et croit tellement en notre produit qu’il investit son temps et son argent pour faire partie de notre avenir.”

Tom Boonen, 40 ans, est certainement l’un des sportifs les plus célèbre de Belgique. Il a, tout au long de sa carrière, fait preuve de discipline et de compétitivité mais aussi d’esprit sportif.

Après une carrière sur deux roues qui lui a valu quatre victoires au Paris-Roubaix, trois au Tour des Flandres et six au Tour de France, Tom Boonen s’est tourné vers les voitures de course en 2017 et est depuis longtemps propriétaire d’une Donkervoort GTO-RS et passionné de circuit.

“Je suis propriétaire d’une Donkervoort depuis plusieurs années maintenant et je crois fortement en les qualités de leurs supercars. Personne d’autre ne fait quelque chose d’aussi direct et engageant qu’une Donkervoort”, a déclaré T. Boonen.

“C’est un grand honneur que de se voir accorder les droits de concession en Belgique et nous sommes ravis de travailler ensemble pour faire connaître encore mieux Donkervoort”.

Iconic Cars a plusieurs Donkervoort en stock dont une D8 GTO-40 et une D8 Cosworth. Ils disposeront également bientôt d’une D8 GTO-JD70 faite sur mesure qui sera livrée en juin.

Le nouveau concessionnaire belge prévoit d’être présent à la plupart des Trackdays exclusifs de Donkervoort cette année (si le Covid-19 le permet), à commencer par Spa Francorchamps le 27 mars.

Outre Lelystad, Düsseldorf et les concessionnaires, Donkervoort travaille également avec des points service agréés. Ces points service se trouvent près d’Orléans et près de Lyon en France mais également à Barcelone en Espagne et à Tel-Aviv en Israël.

– Fin du communiqué de presse –

Kit de presse
Télécharger le kit de presse

Contact de presse
Amber Donkervoort
[email protected]
+31 (0) 320 267 050

Pour les novices, l’histoire de Donkervoort a commencé lorsque son fondateur, Joop Donkervoort, a acheté les droits de distribution pour la Lotus 7 aux Pays-Bas, avant de découvrir qu’elle n’était pas homologuée sur les routes néerlandaises.

Après avoir d’abord essayé de modifier la voiture pour qu’elle soit conforme à l’homologation néerlandaise, il a décidé de créer sa version de la Lotus 7 en recommençant à zéro, mais à sa façon. Il était convaincu qu’il pouvait l’améliorer, notamment en matière de confort, de fiabilité et de dynamique de conduite.

C’est ainsi que la première voiture de route de Donkervoort, la S7, est née en 1978 et a permis à Donkervoort de devenir le premier constructeur de petites séries à obtenir l’homologation de type.

Mais en fait, tout a commencé bien avant cela, avec des cahiers d’école remplis de dessins de voitures au lieu de devoirs de géographie, des systèmes de suspension esquissés pendant les cours d’histoire et des carrosseries élégantes créés à la place des cours d’art.

L’obsession de fabriquer la voiture de sport parfaite a absorbé Joop Donkervoort dès son plus jeune âge.

Donkervoort a progressé, Joop se voyant plus comme un professeur et un technicien que comme un homme d’affaires. Il a marqué le dixième anniversaire de la marque en créant la série de courses Donkervoort Cup pour la nouvelle D10. Il a permis à ses propriétaires de se rendre sur la piste, de faire la course et de rentrer chez eux, Donkervoort s’occupant de tout, de l’assistance technique et des pneus à l’hospitalité et la restauration.

En 2000, Donkervoort a établi une relation solide avec le chef d’Audi sport à l’époque, le Dr Franz-Josef Paefgen, pour la fournitures des moteurs et l’assistance technique. Le site de Loosdrecht était devenu trop petit et la société a déménagé dans son siège actuel à Lelystad.

Une nouvelle génération de D8 a conduit Donkervoort à son premier modèle GT à toit fermé en 2007 et à la course en GT4, où elle a remporté toutes les courses de sa classe, des 24 heures de Spa-Francorchamps aux 24 heures de Dubaï.

La D8 GT a également marqué l’arrivée des enfants de Joop, Denis et Amber, respectivement dans les domaines de la technique et du marketing.

En 2011, la D8 GTO a marqué un tournant pour Donkervoort, avec le designer principal Jordi Wiersma et les ingénieurs qui ont conçu une supercar cabriolet magnifiquement équilibrée, solide, rapide et distinctive.

Ce modèle a ouvert de nouveaux marchés à Donkervoort et la GTO constitue la base de la JD70.